Syndicat

Syndicat est un jeu Grandeur Nature qui méle à la fois le jeu de rôles, l'airsoft, le jeu de gestion et le role play littéraire.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Te Deum pour un massacre

Aller en bas 
AuteurMessage
Vicka Mikaelev

avatar

Messages : 36
Réputation : 7
Date d'inscription : 02/07/2012

MessageSujet: Te Deum pour un massacre   Ven 13 Juil - 9:29

Salut.
Pour partager avec vous, bande de petits canailloux, les activités ludiques en dehors du GN.

J'ai testé, cette semaine, le jeu "Te Deum pour un Massacre" qui traite des guerres de religion en France au XVIeme siécle.
La partie était menée par un Alban préparé à tout et j'étais accompagné de Reynald.
L'histoire du Meneur de jeu est menée en parralèle de celle de la France de cette époque. Sur un ton très aristocratique le Meneur à fait le choix d'introduire ses personnages dans les cours de France, du Périgord à Paris, en passant par la cours des Ronçards. "Te Deum" semble être ecrit pour être joué dans plusieurs milieu mais le choix du Meneur est louable et sert parfaitement son intrigue. Il s'inspire, avec beaucoup d'habileté, des romans "Le trône de fer" dont il connait parfaitement les rouages et ainsi retranscrit une ambiance politique extrêmement bien dépeinte dans un cadre réaliste et historique qui ajoute encore à la présence des personnages qu'ils soient Joueurs ou pas.

Le travail de recherche fournit par le Meneur est évident, ainsi, après de longues minutes à créer nos personnages nous avons un BG déjà tout fait, précis et clair qui nous met de suite dans l'ambiance. Les soixante années qui précédent la naissance de nos personnages de cour sont ponctués de guerres, d'alliances et de traitrises ou le Pape joue aux même jeux que les rois et Empereurs.

Si la création des personnages est un peu longues (Deux heures en gros en évitant certain déboires grâce au MJ qui à fait quelques choix pour nous) elle reste ludique et il est plus qu'interressant d'écrire le parcours de nos futurs protagonistes en même temps que l'on réponds aux questions qu'on nous pose sur son passé. Chaque réponse va incrémenter nos caractéristiques et nos compétences. C'est très complet et il est difficile de faire le même personnage deux fois.

A la fin l'évidence ce fait et pendant que Reynald construit un Courtisan légérement putassié et habitué aux complots de la cour je fignole la psychologie d'un chevalier qui aurait préféré être troubadour si son père n'avait pas été aussi aigris. Le Meneur avait décidé que nos personnages se connaissent et pour cause. Fort de son expérience et prêt à nous guider dans les grandes cour de ce monde ou le moindre faux pas peu vous couter votre réputation et parfois la vie, Alban décide de jouer en Flash-Back, ainsi il commence l'histoire trois ans après le début. Nous jouerons ces épisodes de notre passé dans une seconde partie qui s'achèvera parfaitement sur le début d'une intrigue qui nous laisse en proie à un suspence agréable et rondement amené.

Je dirais donc, pour cette première partie, que "Te Deum pour un massacre" (celui de la Saint Barthélémie) est un jeu agréable, très bien présenté (Un Coffret qui fait pensé à deux petits livres de l'époque) au cadre et à l'ambiance qui prête à jouer sur plusieurs niveaux et dont je recommande l'utilisation à des meneurs habiles, aimant les endroits sombres ou les difficultés à garder une réputation en politique. Social, Complexe, Historique, il n'est pas à mettre entre toutes les mains. Mais cela reste un excellent jeu dont Alban, avec un très gros travail de préparation, à su faire un petit bijoux onirique.

A noter qu'une grande partie de la première séquence c'est jouée au cours d'un repas à la cours d'un Prince.
Et bien aucun ennuis... Me tenir plusieurs heures en haleine sur une simple scène de repas princié n'était pas une gageur évidente. Le défis à été remporté haut la main!

Je pense qu'il y'a eue de bon choix qui ont aidé à remporté un si vif succé à mon gout.
D'abords un travail de recherche et de préparation trés précis. Une connaissance des intrigues politiques dont la lecture du "trône de fer" à visiblement aidé et le choix d'avoir peu de joueurs (Deux) autour de sa table. Une partie à plus, (quatre ou cinq) aurait été plus laborieuse et certainement plus lente.

En tout cas, chapeau l'artiste. Difficile de tenir la cadence, alors on attend la suite avec impatience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Te Deum pour un massacre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MASSACRE DU 17 OCTOBRE 1961.
» Préparer son dossier pour les banques
» Lettres de motivations pour les dossiers
» Nouvelle porteuse de projet - salon de coiffure pour enfant
» Démission pour suivre son conjoint

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Syndicat :: Hors-jeu :: Flood-
Sauter vers: